# #
Accueil > Dossiers thématiques > Logement (ex-)MENA > Introduction > "L'affaire logement"

"L'affaire logement"

La Plate-forme Mineurs en exil soutient "l'affaire Logement"

Le logement est un droit humain. Pourtant, en Belgique, beaucoup de personnes vivent dans des conditions très précaires. En raison des longues listes d'attente pour un logement social, de nombreuses personnes vulnérables se retrouvent dans le segment inférieur du secteur locatif privé. Les loyers élevés, la hausse du coût de l’énergie, la mauvaise qualité de vie et les baux incertains posent des problèmes majeurs. Certains ont moins de chance de trouver un logement à cause de la discrimination sur le marché locatif. Dans le pire des cas, les personnes se retrouvent dans une situation de sans-abrisme.

Les associations et organisations de l'affaire logement réclamont que la future politique de logement soit ambitieuse et axée sur l'acquisition de propriétés durables, un marché locatif privé de qualité et un marché locatif social beaucoup plus vaste. Si nous établissons que ce n'est pas ou pas suffisamment le cas, nous entamerons une procédure auprès du Comité européen des droits sociaux.

La plate-forme Mineurs en exil soutient les demandes de l'affaire logement. Nous rappelons les points suivants de notre mémorandum pour les élections de mai 2019:

  • Créez plus de logements sociaux
    • Réinvestissez dans le marché locatif social, au travers des AIS et des logements sociaux. Construisez de nouvelles habitations, investissez dans l'entretien des logements sociaux existantes et récupérez des bâtiments inoccupés. Les pouvours publics doivent lancer des partenariats avec le secteur privé, en demandant par exemple qu'un certain pourcentage d'un nouveau parc immobilier soit mis à disposition de projets sociaux.
    • Rendez possible pour les mineurs de s'inscrire sur la liste d'attente pour logements sociaux, comme c'est déjà le cas en Flandre.
    • Introduisez des points de priorité pour les mineurs et pour les personnes bénéficiant une protection internationale.

 

  • Prenez des dispositions pour développer le parc locatif privé abordable
    • Reprenez un contrôle sur les loyers. Rendez obligatoire les grilles indicatives qui sont utilisées en Région Wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale.
    • Lancez et soutenez des projets innovants, qui abordent cette problématique d'une nouvelle façon (habitat solidaire, habitats kangourou, habitats intergénérationnels, etc.).

 

  • Renforcez la lutte contre la discrimination sur le marché locatif
    • Prenez les dispositions pour que la discrimination sur le marché locatif soit punie.
    • Lancez des campagnes de sensibilisation pour lutter contre la discrimination sur le marché locatif.
    • Construisez plus de logements sociaux et abordables. Une meilleure proportion entre demande et offre mènera à moins de discriminations.

 

Plus d'infos?